• Ugo ORLANDO, prêteur depuis 2013

    Prêter, c'est autonomiser. [...] Au lieu de le placer sur mon compte en banque, je le place dans les économies locales, à échelle mondiale !  En plus d'être solidaire, la démarche de Babyloan est respectueuse des écosystèmes locaux. [...] Si les banques lâchent les acteurs de l'économie, on doit financer leurs projets !

    • Michel PERSONNE, prêteur depuis 2009

      Je prête parce que, chez Babyloan, avec peu on peut faire beaucoup.

      • Alain THIBAUX, prêteur depuis 2014

        Conscient de l’importance du micro-crédit et concerné par une économie plus juste j’apporte mon soutien à l’économie solidaire au travers de Babyloan depuis plusieurs années. [...]
        J’ai constaté en direct l’impact qu’une aide à ces petites structures pouvait avoir avec une coopérative de femme à Mejji au Maroc et je pense que c’est un devoir pour chacun de nous, dans la mesure de nos possibilités, de supporter de telles initiatives.

        • Lucie ROBIN, prêteuse depuis 2012

          Je prête sur Babyloan car le système financier mondial fonctionne en circuit fermé. Un prêt devrait rester un prêt, sinon, appelons ça une vente (d'argent).

          • Thierry SOUVAY, prêteur depuis 2010

            Qui n'a pas eu envie de changer le monde, d'en faire un monde plus juste plus équitable? Engagé dans l'entreprenariat à l'épique de l'ouverture de mon compte, je voulais aider d'autres personnes n'ayant pas les mêmes moyens que moi à réaliser une part de leur rêve pendant que je réalisais une part des miens. [...]

            • Aude LE PIMPEC, prêteuse depuis 2014

              Je prête sur Babyloan car c'est un moyen concret d'aider des personnes. Une façon de participer à une mondialisation plus humaine, où des projets concrets permettent à des personnes ou des familles d'être autonomes financièrement. Parfois 100€ suffisent pour sortir de la misère !


              • Votre avis nous intéresse ! Envoyez-nous vos témoignages à l'adresse contact@babyloan.org ! 

                • Sophie DENIS, prêteuse depuis 2009

                  J’ai lu un article sur Babyloan et l’idée m’a tout de suite séduite : le travail occupe une place importante dans ma vie et l'idée d'aider des gens à monter leur activité me plaît. [...] J’aime le fait que ce ne soit pas de l’assistanat mais un coup de pouce à des entrepreneurs (et surtout des entrepreneuses !).

                  • Alain DE LAMBILLY, prêteur depuis 2012

                    Le projet de Babyloan m'a tout de suite séduit : tant dans la volonté de supporter des entrepreneurs qui ne pouvaient pas s’adresser aux banques considérant leur surface financière, que dans l’approche simple du site (choix des entreprises et des géographies). [...] Je pense que la microfinance occupe une place totalement complémentaire à celle des organismes financiers traditionnels et va continuer à se développer pour le bien de tous.

                    • Christian SAMBIN, prêteur depuis 2008

                      J’ai un critère simple : je prends n’importe quel pays, métier, secteur… mais je prête exclusivement à des femmes. C’est mon seul et unique critère. Pour une raison : l’énergie des idées, l’énergie pour trouver des solutions, ce sont les femmes. Et elles investissent plus que les hommes dans l’éducation des enfants et le foyer.

                      • Christian SAMBIN, prêteur depuis 2008

                        Un don et un prêt, ce n’est pas pareil. Ça n’a pas la même valeur, ni pour celui qui donne, ni pour celui qui reçoit. Avec le prêt, celui qui reçoit est redevable d’un remboursement, il a l’obligation de bâtir quelque chose de pérenne. Il doit faire ce qu’il faut pour le rembourser. Ça a donc une valeur pédagogique et utilitaire. Pour celui qui prête, il y a un aspect de confiance en l’autre qui s’installe, c’est ce qui me plaît dans le principe de Babyloan.

                        • Simon PASQUEREAU, prêteur depuis 2015

                          Le crédit signifie la confiance en l’autre et c’est ça qui me donne envie de prêter. Pour moi, c’est un point essentiel lorsqu’il s’agit d’engagement solidaire. Avec le micro-crédit, on permet à une personne avec une idée et une volonté d’accélérer ses projets et surtout de construire quelque chose de stable et durable, dans une perspective de développement et non dans une utilisation à court terme. Faire confiance par le crédit donne à mon avis beaucoup de confiance en soi et dans l’avenir.