Babyloan privilégie les institutions de microfinance pratiquant une microfinance humaine et ayant une mission sociale bien affirmée, tout en jouissant d’une bonne stabilité financière, ce qui permet d’assurer une meilleure gestion du risque.

    Le processus de sélection des institutions de microfinance partenaires se déroule de la façon suivante :

     

    1. Premiers contacts entre Babyloan et l’IMF

    • Analyse préliminaire de la candidature
    • Audit IMF / Visite sur le terrain
    • Synthèse de l’analyse, constitution du dossier et envoi au Comité de Sélection

     

    2. Analyse du dossier de candidature par le Comité de Sélection de Babyloan

    • Recommandations du Comité
    • Discussion entre le Comité et Babyloan sur le potentiel du partenariat

     

    3. Décision finale

    • Validation ou rejet du dossier
    • Intégration de l’IMF partenaire et signature des contrats, en cas de validation
    • Durée moyenne de l’étude d’un partenariat : 6 mois
       

Critères de sélection des IMF partenaires

Même si Babyloan a pour vocation de financer des institutions de microfinance de petite et moyenne taille, une attention toute particulière est portée à la stabilité financière de nos futurs partenaires sur le terrain.

Les critères sont les suivants :

  • un encours de prêt de 200.000€ et 2000 emprunteurs sont requis comme critères a minima pour devenir notre partenaire. Parce que nous attachons également beaucoup d’importance à ce que nos partenaires soient fiables et stables sur la durée, nous ne sommes pas non plus en mesure d’accompagner des Institutions de Microfinance tout juste créées ou en cours de création.
  • trois ans d’expérience et trois ans d’états financiers audités sont donc également requis pour devenir notre partenaire.
  • enfin, Babyloan ne travaille qu’avec des institutions légalement enregistrées auprès des autorités de leur pays d’opération.

 

Il convient par ailleurs de noter que ces critères sont des critères a minima, mais que la décision finale quant au rejet ou à l’acceptation d’un dossier est le fruit d’un long travail d’analyse prenant en compte de multiples critères, dont les performances sociales font pleinement partie.