Parce qu'elles ne sont pas la cible traditionnelle des banques commerciales, les femmes sont devenues celle des Institutions de microfinance. Particulièrement touchées par l'exclusion financière (plus d'une femme sur deux dans le monde n'est pas bancarisée selon le Baromètre de la Microfinance 2014), les femmes se sont tournées vers le microcrédit pour accéder elles aussi à l'entrepreneuriat. Aujourd'hui, les micro-entrepreneurs sont en grande majorité des femmes. Elles représentent ainsi 73% de la clientèle des Institutions de microfinance selon le Baromètre de la Microfinance 2013 [pdf].

 

Cette prédominance des femmes s’explique par deux facteurs selon le Bureau International du Travail [pdf] :

  • les femmes sont plus touchées par la pauvreté : selon cette étude, 70% des pauvres du monde sont des femmes
  • les femmes remboursent mieux : le taux de recouvrement s'élève à 98% pour les clientes des Institutions de microfinance.

Des chercheurs de la Banque Mondiale ont récemment publié une étude [pdf] sur l’impact du micro-entrepreneuriat féminin, dans laquelle ils observent qu’une augmentation de 10% des crédits aux femmes permet une hausse moyenne de 8% de la scolarisation des enfants et une baisse de 5% de l’extrême pauvreté.

Les femmes micro-entrepreneures consacrent ainsi généralement une plus grande partie de leurs revenus à la consommation du foyer que les micro-entrepreneurs masculins.

Le microcrédit, un outil d’émancipation des femmes

Au-delà de son seul impact économique, le microcrédit est un outil précieux dans la construction d’une société plus égalitaire où la femme a les moyens d'être autonome.

Le succès du micro-entrepreneuriat féminin repose sur trois piliers qui sont l’accès au crédit, la formation et la socialisation. La capacité des femmes à gérer une activité et à en tirer des revenus qui bénéficient à tous les membres de la sphère familiale est en effet un argument de poids dans l’inclusion des femmes dans les processus de décision au sein du foyer.

Le rôle social du microcrédit chez les femmes

L’essor des groupes de prêts constitués uniquement de femmes participe aussi à leur émancipation.

Assurées de pouvoir compter sur un véritable réseau à l’échelle locale et fortes du partage de leurs expériences professionnelles, les femmes micro-entrepreneurs s’encouragent mutuellement sur le chemin de l’indépendance financière et sociale.