Le microcrédit est un crédit de faible montant, avec intérêts, accordé à des micro-entrepreneurs qui n’ont pas accès aux services financiers traditionnels.

Ce faible emprunt permet aux populations exclues du système bancaire classique de créer ou de développer une activité génératrice de revenus. Le microcrédit peut être individuel ou de groupe.

Le microcrédit, un outil de lutte contre la pauvreté

La microfinance se donne pour mission de briser le cercle de la pauvreté en proposant des outils de développement à la fois sociaux et financiers visant à améliorer la vie des bénéficiaires.

C'est Muhammad Yunus qui a popularisé le microcrédit, en créant une "banque des pauvres" au Bangladesh (la Grameen Bank). Il a démontré qu'en prêtant de toutes petites sommes on peut changer durablement la vie des populations les plus pauvres.

Le microcrédit a un fort impact en termes d’augmentation du pouvoir économique des bénéficiaires, de réduction de l’exclusion et de la vulnérabilité aux chocs économiques, mais il doit se comprendre avant tout comme un outil d’émancipation et d’autonomisation des populations.
 

Le microcrédit, un outil pour l'émancipation

Le microcrédit ne fait pas œuvre de charité : il aide des populations exclues du système bancaire traditionnel afin qu’elles puissent devenir actrices du développement. La microfinance propose également des services non-financiers tels que formations, conseils, activités de professionnalisation et de sensibilisation sur différents sujets.

Sur Babyloan, vous pouvez agir en faveur du microcrédit en prêtant de l'argent à la personne de votre choix.

La mécanique est très simple : vous choisissez un projet dans l’un de nos pays d’action, vous faites un prêt à partir de 10€, vous êtes remboursé(e) tous les mois d’une partie de la somme, et pouvez alors retirer l’argent ou prêter à nouveau.