Vous faites un prêt, pas un don

    C’est tout l’intérêt de cette forme de solidarité : l’argent revient !

    La solidarité affectée

    Vous ne soutenez pas un organisme qui choisit l'allocation de votre collecte. Le prêteur est le seul décideur de l'affectation de son prêt. Il choisit la personne à soutenir dans 16 pays et parmi 5 secteurs d’activités.

    La solidarité accessible

    Vous pouvez prêter à partir de 10€. 10€ en France ce n'est pas grand-chose, mais cela représente dans des pays en développement une somme conséquente, qui pourra directement être injectée dans l’économie locale.

    La solidarité de la confiance

    Prêter, c'est favoriser l’autonomie, l’émancipation et la responsabilisation du bénéficiaire. La relation entre prêteur et micro-entrepreneur est saine car basée sur la confiance. 

    Vous soutenez l’entrepreneuriat

    Un micro-entrepreneur est une personne qui développe une petite activité lui permettant de subvenir à ses besoins primaires (se nourrir, se vêtir, scolariser ses enfants). Aucun crédit à la consommation n’est octroyé aux personnes bénéficiaires.

    Vous soutenez une personne exclue du système bancaire

    Le micro-entrepreneur n’a d’autres choix pour développer son activité que de souscrire un microcrédit ou un crédit à taux usurier (au taux très élevé). Il n’y a pas d’autres solutions de développement économique pour une personne exclue du système bancaire.

    Un prêt solidaire est un prêt désinteressé

    Vous prêtez gratuitement, aucun intérêt ne vous sera versé. Lors de votre prêt, vous devez donner une contribution minimale pour permettre la gestion et le transfert de fonds.

    Un remboursement effectif

    100% des prêts ont d’ores et déjà été remboursés. A savoir, le taux de remboursement des micro-entrepreneurs sur Babyloan est de 98%.

    Vous donnez du sens à votre épargne.

    Vous ne savez pas toujours où sont affectés les euros placés sur des comptes épargne au rendement faible. Sur Babyloan, VOUS choisissez à qui profite votre argent.

    Le prêt est un outil complémentaire au don

    Non opposé au don qui intervient lors de situations d’urgence dans des zones fortement sinistrées, le prêt vient accompagner des zones de reconstruction ou de développement économique. Le prêt est une forme de solidarité complémentaire.

    Ces 10 arguments vous permettent d'expliquer à vos proches l'intérêt de cette forme de solidarité. Maintenant vous avez toutes les cartes en main !